Skip to content

Mobilize, l’arme de Renault pour s’imposer dans le business uncertainty de la mobilité

A new plan for the subsidiary mobility of Renault. Le groupe automobile français tente à nouveau de structurer son servicielle avec un plan dédié à Mobilize, sa branche mobilités créée en janvier 2021 lors de l’annonce du plan stratégique Renaulution.

“Mobilize renverse l’équation classique de l’industrie automobile in partant des services répondant aux besoins clients pour arriver au produit”, explained Renault in a statement published on Tuesday.

Directed by Clotilde Delbos, this entity veut also attack the insoluble question of the end of the property automobile au profit des usages, an activité that in a jusqu’ici never found are modèle économique, in dehors des très classiques locations de longue durée . Il s’agit d’contributor des solutions de mobilité mais également de services, tout en s’appuyant sur la voiture comme réceptacle de ce nouveau modèle économique. The “vehicle as a service” (VaaS) is Renault’s response to its concept of Mobility as a service (MaaS) which designates applications agrégeant les opérateurs de mobilités pour offer une multimodale expérience.

Also, Renault will design the models dedicated to the project. Ils seront 100% électriques et répondront à cahier des charges que doit permettre un usage partagé et intensif. This point is crucial in order to limit the maintenance costs, a veritable point d’achoppement des expériences passées (Autolib par exemple…). One other model, the Limo, will also be dedicated to a BtoB activity for VTC platforms and taxis.

C’est d’ailleurs la seule originalité de Mobilize, cette approche BtoB héritée des acquisitions technologiques par RCI Bank (Karhoo, Bipi, Glide, les dispatch dits DMS comme Yuso et Iccabi). Il s’agira de proposer une servicielle suite pour opérateurs de mobilités, VTC platform, taxis, online reservations…

The three profitable RCI Bank became Mobilize Financial

The other great pillar of the Mobilize strategy remains toutefois l’activité dite de leasing. This branch is also joined by the three lucrative finance subsidiaries, RCI Bank, which is renamed Mobilize Financial Services. Cette dernière accélère dans l’ingénierie financière en étoffant son offer de financement notamment à travers les LOA (locations avec option d’achat), mais va elargir cette offer avec des produits d’assurance et de financement.

In short, Mobilize will provide services added by autour de recharge terminals in facilitant l’accès à divers réseaux. Dernière brique, une offre maintenance et réparation will be proposed… Mobilize ira même jusqu’à proposer de reconditionner les véhicules.

La nouvelle branche de Renault veut surfer sur l’incroyable croissance de 80% du marché de la location opérationnelle et saw a million voitures en location in 2030 et 200,000 abonnements, et alinsi représenter 20% du chiffre d’affaires du groupe. Le groupe attend également une marge opérationnelle dès 2025.

An assez classique model

More, the Mobilize project will finally pull the essentials of sa croissance autour des leasing activities. After the forecasts of Renault, it represents a fleet of one million vehicles in 2030 against 350,000 in 2021. The activities of the operator of mobilités devraient également connaître une très forte croissance avec 150,000 à 200,000 au tre 280,000 voitures en 280,000 hui, mais resteront secondaires. In outre, le modèle du premier métier est déjà bien rôdé et dégage de fortes margins de profitability, tandis que le second cherche encore à optimiser la structure de coûts jugée trop élevée.

In short, Mobilize devra faire face a new géant doté d’un modèle assez semblable (leasing, service et opérateur de mobilité) after the rachat of Share Now for Free2Move last week, the subsidiary of Stellantis. La nouvelle entité compte desormais près de 5 million clients.

Nouvelle tentative

Ce n’est pas la première fois that Renault has the structurer son offer de mobilités. As of années 2010, the French builder entrusted his financial subsidiary (dejà) RCI Bank, with the aim of constituting an ecosystem of startups autour des mobilités alternatives. Celle-ci multiplie alors les acquisitions, dont la plus spectaculaire, la plateforme VTC Marcel à qui elle impose de rouler en Zoé. In 2019, the groupe launched Renault MAI (mobility as an Industry) to revoir cette stratégie. More la structure ne survit pas à la chute de Thierry Bolloré in novembre de la même année. The employer of mobility services at the level of the Alliance, who was released by Carlos Ghosn of BCG, Hadi Zablit, is also remercié.

The arrival of Luca de Meo relaunches toutefois l’intérêt du groupe dans les mobilités. The old patron of Seat is convinced that the fact that the builder represents the main sur ce métier. In nommant à la tête de Mobilize, the number deux du groupe, Clotilde Delbos, il montre l’importance que cette branche porte dans los ambitions de croissance de Renault. After the sale of VTC Marcel end 2020, Renault avait donc kiss of retrouver une feuille de route stratégique en matière de mobilités.